Menu +
 
Vous êtes ici :
  • 5 grandes tendances du e-commerce pour 2014

5 grandes tendances du e-commerce pour 2014

5 grandes tendances du e-commerce pour 2014

Sélection et présentation des 5 tendances significatives de l'e-commerce pour 2014 : elles pourraient bien orienter les futures stratégies des Cybermarchands ! Parmi les grandes tendances, les spécialistes prédisent que 2014 sera l’année du commerce connecté et de la personnalisation de l’achat en ligne...

1 - Le e-commerce est connecté et omnicanal

Finies les rivalités entre magasins physiques et sites e-commerce et place à la réconciliation ! En 2014, l’acheteur interagit avec les enseignes via plusieurs canaux et plateformes au cours d’une même journée ! Voici un exemple de scénario d’achat qui sera très courant en 2014, avec les actions marketing correspondantes pour vous aider à les appliquer sur votre site :

 ecommerce connecte1/ Alex découvre un produit sur un site marchand après avoir cliqué sur une publicité Google, puis compare les prix sur les Guides d’achats [Liens sponsorisés Google Adwords + Export des produits sur les Guides d’achats].
2/ Une fois décidé, il achète le produit sur le site et décide de le retirer dans le magasin près de chez lui
3/ Le lendemain, il se rend en boutique après avoir recherché l’adresse sur le site depuis son mobile, qui l’a géolocalisé et lui a donné l’itinéraire le plus rapide à partir de son domicile Site mobile en Responsive Design + Fiche Google Maps
4/ Satisfait, il partage son achat à ses amis sur Facebook et en profite pour « aimer » l’enseigne, s’abonner à la newsletter mensuelle pour recevoir les dernières nouveautés par e-mail, et suivre l’actualité de la marque sur Twitter… Page Facebook + Newsletter + Compte Twitter

Imaginez ce scénario décliné autant de fois que de besoins et comportements consommateurs ; l'époque de la confrontation entre commerces de proximité et Internet est définitivement révolue au profit du commerce connecté !

2 - Le M-commerce poursuit son essor

e-commerce mobile 20142013 était l’année du mobile, 2014 le sera encore plus ! Avec l’explosion des ventes de smartphones, de tablettes ou phablettes, les internautes sont connectés 24h/24. D’ici à 2015, il y aura autant de mobiles que de personnes sur la terre !

Ces appareils connectés sont de plus en plus utilisés pour la navigation Internet et les achats en ligne. Votre site doit donc absolument être optimisé pour les mobiles pour ne pas perdre de ventes. Vous n’avez pas encore passé le cap ? C’est le bon moment pour le faire !

Voici 2 règles d’or pour avoir un site optimisé mobile :
1/ Les contenus de votre site ne doivent pas être trop lourds ni trop larges pour un affichage optimal et rapide. Attention donc à la taille et au poids de vos images : cherchez toujours le meilleur compromis entre poids et qualité.
2/ Vous devez utiliser une version mobile dédiée de votre site ou une version Responsive Design (site qui s’adapte automatiquement à la taille des écrans mobiles). Les solutions e-commerce comme Smart.eolas permettent d'avoir un site optimisé mobile en Responsive Design sans surcoût.

Pour les e-commerçants, le commerce connecté implique nécessairement de réussir le virage du M-commerce.

3 - Le Référencement naturel toujours aussi incontournable

Déjà au cœur de la stratégie Webmarketing des enseignes, le référencement naturel va rester un vecteur de trafic incontournable en 2014. En règle générale, la plupart du trafic généré sur les sites Web provient des moteurs de recherche. Et cela ne se fait pas tout seul ! Pour optimiser son site en 2014, les règles de bases du référencement sont toujours d’actualité, à savoir du contenu textuel en quantité et de qualité, du contenu exclusif et adapté à la cible visée, des textes d’ancrages, balises et mots-clés optimisés (sans tomber dans la sur-optimisation), des pages de faible poids pour un chargement rapide, des liens d'autres sites vers votre site, etc.

Dans la continuité de l’année 2013, Google donne toujours plus d’importance aux réseaux sociaux (Google+ entre autres). De plus en plus intelligents, les moteurs de recherche « comprennent » de mieux en mieux les sites Internet et les parcourent presque comme de vrais internautes pour apporter des résultats toujours plus précis et fiables, comme le montre le Knowledge Graph de Google. Pensez à jouer sur le sens des mots et utiliser des synonymes, les moteurs les comprennent ! Pour vous distinguer de la concurrence, pensez à la longue traîne, c’est-à-dire les expressions peu tapées mais qui représentent la majorité de votre trafic !

4 - L’hyper-ciblage à la portée de main des e-commerçants

En 2014, les habitudes d’achat des internautes deviennent de plus en plus exploitables. La démocratisation du Big Data permet désormais de structurer l’immense volume de données réparties partout sur le Web pour aider les entreprises à prendre des décisions stratégiques. Pour le e-commerce, une meilleure compréhension des données permet notamment de pratiquer l’hyper ciblage, ou marketing one to one en vue d'optimiser ses conversions.

Grâce au développement des réseaux sociaux et à l’accumulation des (précieuses) données personnelles des internautes, l’hyper-ciblage prend tout son sens. Il permet d’adapter son site marchand et ses actions marketings pour chaque cibles ou groupes de cibles identifiées et proposer aux internautes une expérience d’achat individualisée.

Saviez-vous qu’il est déjà possible de connaitre l’âge moyen des internautes qui vont sur votre site et leurs centres d’intérêts grâce à des outils d’analyses de trafic comme Google Analytics ? N'hésitez pas à vous entourer d'experts du Web pour mieux comprendre les rouages de vos sources de trafic et utiliser les bons leviers d'optimisation.

5 - Les places de marchés gardent le vent en poupe

Si un site e-commerce permet de proposer une expérience Marque, une Marketplace fournit plutôt une expérience d'achat au sens strict du terme, avec la possibilité de comparer des produits de centaines de distributeurs ou fabricants en quelques clics.

Selon les derniers chiffres de la Fevad (Novembre 2013), les ventes générées via les places de marchés des sites marchands représentent 16% de leur chiffre d'affaires global, soit une progression de 60% sur un an. Des géants du Web comme La Redoute, Cdiscount ou Brandalley ouvrent d’ailleurs leur propre Marketplace pour se diversifier et surfer sur cette tendance.


Spécialiste du Digital Marketing depuis plus de 10 ans, pensez à Eolas pour optimiser votre stratégie Web ! Contactez-nous.